Date of Award

1992

Document Type

Dissertation

Degree Name

Doctor of Philosophy (PhD)

Department

French Studies

First Advisor

Jefferson Humphries

Abstract

L'Ideologie tracyenne s'inscrit au point de clivage venant marquer d'apres Michel Foucault la fin de "l'episteme classique" et les debuts de "la modernite". Moment donc exemplaire dans l'histoire de la representation puisque le texte de Destutt de Tracy serait la "derniere philosophie classique"--ultime tentative de reorganisation du savoir sur un ordre epistemologique desormais echu. Pour les quelques linguistes et/ou semioticiens qui a la suite de Foucault ont redecouvert cette oeuvre longtemps oubliee, la raison de l'echec de la "science des idees" se trouve dans la definition meme de l'ecriture. Les signes, nous dit Destutt de Tracy, sont en definitive "vagues" et "incertains"; ils offrent trop ou trop peu de sens et risquent de remettre en cause l'ensemble du projet ideologique. On pourrait cependant s'interroger, nous rappelle Jacques Derrida, sur les presupposes theoriques de cette approche critique de l'Ideologie comme de "cloture" (episteme), ainsi que sur les modalites de cet echec de l'ecriture (signe). En effet, si elle pretend echouer en tant que doctrine, l'Ideologie tracyenne ne cesse pour autant de fonctionner non plus, certes, en vue d'edifier un moderne Novum Organum comme elle l'avait initialement annonce mais bien pour cautionner--toute certitude s'averant "presque" illusoire--une economie du trop et du trop peu (Ideologie proprement dite et Grammaire), de l'artifice et de l'erreur (Logique), de gerance des desirs (Traite de la volonte). Notre travail se propose donc, tout d'abord, d'interroger les raisons pour lesquelles la critique tant traditionnelle que semiotico-structurale insiste curieusement sur l'echec de la "science des idees". Bien qu'elle semble delimiter la fin d'un systeme de representation, l'Ideologie tracyenne n'en reaffirme, pourtant, pas moins dans sa critique logocentrique de l'ecriture la relation phonocentrique "naturelle" son/sens/verite qui sous-tend, comme le souligne Jacques Derrida, le discours meme de la metaphysique. Ce modele devrait nous permettre de degager la contribution specifique de l'Ideologie dans le discours social de la pensee liberale, ainsi que les raisons pour lesquelles elle a ete systematiquement ignoree, voire occultee dans l'histoire de la philosophie.

Pages

358

Share

COinS